« Le calendrier de l’Avent » de Catherine Dutigny, un livre qui donne furieusement envie de faire souffler l’esprit de Noël tout au long de l’année:-)

Pour avoir déjà lu avec délectation, puis chroniqué ici même le dernier ouvrage en date de Catherine Dutigny, « Blog-Not », c’est bien volontiers que je m’apprête à présent à souffler avec vous, fidèles lecteurs ou nouveaux arrivants, les dix premières bougies de son fabuleux calendrier de l’Avent, toujours et encore disponible via la plateforme Amazon Kindle sous forme numérique ou imprimée, à votre convenance🙂

 

 

À vrai dire, je me doutais bien, d’entrée de jeu, que l’histoire n’allait pas s’en tenir à la simple promesse d’un conte de Noël légèrement surréaliste qu’il y a de quoi lire à raison d’un chapitre par jour comme on ouvrirait soigneusement une porte après l’autre à la manière d’un adulte discipliné, ou dévorer tout aussi bien d’un seul tenant comme le ferait un enfant impatient de partir à la conquête de sensations gustatives nouvelles au gré des friandises qui s’y cachent… Et en effet, on ne tarde pas à y découvrir qu’Abel, ce retraité au quotidien apparemment anodin, qui se trouve avoir acheté un peu par hasard un calendrier de l’Avent de l’an de grâce 1889, et être rongé de curiosité à la perspective d’en percer les secrets, transforme sa vie et celle de nombreux autres congénères, humains ou animaux, en une formidable aventure au fil des jours et des vœux qui les accompagnent.

Particulièrement scrupuleux dans l’exécution des 24 consignes quotidiennes que lui distillent les mystérieux auteurs de ce calendrier, animé d’une bonne volonté à toute épreuve, prêt à se réconcilier avec ses ennemis ou à se frotter aux affres d’Internet dès les dernières lueurs de 2008 pour aller au bout de son désir de vaincre effectivement ses démons les plus tenaces, Abel insufflera ainsi un vent d’amour, de tendresse, d’espérance, de tolérance et de concorde parmi des esprits parfois très refermés sur eux-mêmes jusque-là, et réalisera, presque avec le même degré de hasard que celui qui avait prévalu à l’acquisition du calendrier, l’un de ses vœux personnels les plus chers… Comme quoi, il arrive que bonté et persévérance soient encore récompensées en ce bas monde:-)

 

 

Les détails de l’intrigue, je vous invite évidemment à les découvrir au gré des pages de ce livre d’une émouvante beauté où Catherine Dutigny manie une fois encore, mieux que tant d’autres, une riche palette de mots, de sentiments et d’univers, tout à l’image de l’originalité et du vécu des divers protagonistes. Tantôt d’une ironie aigre-douce et raffinée, tantôt avec sérieux et gravité, tantôt dans un registre enjoué, elle parvient sans mal à nous faire osciller entre rire aux éclats et larmes de crocodile, expectative et satisfaction d’assister à des retournements aussi réjouissants qu’inattendus pour tous ces personnages qu’elle sait nous décrire avec tant d’empathie et d’attention qu’ils nous semblent si attendrissants, qu’il ne reste qu’à les aimer pour ce qu’ils sont, avec leurs forces et leurs faiblesses !

 

 

Certes, c’est une histoire de Noël à la base, avec tout juste ce qu’il faut de références et de magie pour sentir monter la fièvre de l’impatience à mesure qu’approche le fatidique Minuit Chrétien. Mais pour qui, comme moi, veut croire à l’universalité et à l’intemporalité du message de Noël, tout aux antipodes de la dimension commerciale qu’on a trop coutume de donner à cette fête, pour qui veut encore croire à la force du cœur par delà les barbelés qui se dressent par trop souvent entre les religions, les cultures ou les territoires,  c’est assurément un ouvrage qu’il n’y a aucun mal à lire à tout moment de l’année pour redonner lumière, chaleur et énergie à son âme, à le lire à haute voix ou l’offrir à tous ceux, petits ou grands, de 7 à 127 ans, qui s’autorisent encore à croire qu’il y aura toujours du bon en eux-mêmes, dans les autres et dans notre avenir commun… !

 

 

Excellente lecture à vous, et joyeux Noël, donc;-):-)

Christian Knoll

Explorateur d'idées, de sentiments, de mots et de musiques, amateur d'échanges et de voyages, je propose à vos méninges et à votre coeur de m'accompagner sur les autoroutes de l'information, de la communication, du langage et des arts !

3 commentaires

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s